MagalieMasseyPhotographe-1.jpg
 

20h00, 22 février 2019, Villeray, Montréal:

Je m’occupe des derniers préparatifs pour notre fin de semaine dans les Adirondacks. Tout est étendu sur le plancher de mon salon. J’ai préparé une petite liste pour ne rien oublier. Tout est là!

 
MagalieMasseyPhotographe-2.jpg
 

8h30, 23 février 2019, Villeray, Montréal:

Ça fait 2 ans que j’ai envie de retourner faire du camping d’hiver. C’est aujourd’hui que ça se passe!
Audrée, Marco et Anne arrivent chez moi. C’est l’heure de préparer nos sacs d’expédition pour l’aventure qui s’en vient. On essaye de bien répartir le stock dans nos sacs. Déjà, l’été en camping il faut quand même un peu de matériel, hé bien l’hiver, on part avec un sac presque 2 fois plus gros. 
Tout le monde a leur passeport, on est prêt!


Voici ma liste de choses à apporter en camping d’hiver (la plupart des items peuvent se louer chez MEC) et j’oublie clairement quelques trucs:

  • tente 4 saisons (peut aussi être une tente régulière, c’est simplement que la 4 saisons gardera plus votre chaleur et sera plus robuste si jamais il tombe beaucoup de neige durant la nuit ou qu’il y a beaucoup de vent) + corde pour fixer votre tente aux arbres, car les piquets ne tiendront pas dans la neige

  • sac de couchage avec une doublure synthétique (- 9 à - 30 tout dépendant de la température prévue)

  • matelas de sol régulier

  • matelas en mousse (vous allez pouvoir vous asseoir dans la neige à l’extérieur de la tente aussi)

  • réchaud à combustible liquide (sinon ça ne fonctionnera pas dans le froid) + accessoires de cuisine

  • thermos

  • bouteille Nalgène (dans ce genre de bouteille en plastique dure et qui ne coulent pas, vous pourrez y mettre de l’eau bouillante pour ensuite la mettre dans votre sleeping en vous couchant. Essayez aussi de la garder à l’envers pendant le jour pour ne pas que votre eau gèle dans le goulot)

  • essentiels pour partir un feu

  • kit de 1er soin

  • lampe frontale

  • opinel / petit couteau

  • bâtons de marche

  • raquettes et/ou crampons de randonnée

  • chocolat (évidemment)

 
MagalieMasseyPhotographe-3.jpg
 

10h00, 23 février 2019, Villeray, Montréal:

Nous avions prévu partir à 9h00, mais la préparation de nos sacs a pris plus de temps que prévu. Petit stop déjeuner et gaz avant de prendre officiellement la route direction USA !!

 
MagalieMasseyPhotographe-6.jpg
 

11h30, 23 février 2019, douane de Blackpool:


On met nos téléphones sur mode avion, prêt à décrocher pour un petit 24h. Nous avons longtemps hésité sur notre destination pour notre sortie de camping d’hiver. Nous voulions quelque chose pas trop loin de Montréal (max 2h30). Nous cherchions aussi un endroit où nous pourrions faire une belle rando dans le jour. Le Mont Cascade dans les Adirondacks a donc été notre choix final. À 2h15 de Montréal, avec une rando de 4h00 aller-retour, c’est la destination parfaite pour notre aventure. Et le simple fait de traverser les douanes, sortir nos passeports et mettre nos téléphones sur mode avion, nous donne encore plus le sentiment de partir pour un petit voyage.

 
MagalieMasseyPhotographe-7.jpg
MagalieMasseyPhotographe-11.jpg
MagalieMasseyPhotographe-12.jpg
 

13h30, 23 février 2019, Mont Cascade, Adirondack:

Arrivé sur place, nous nous dépêchons à faire notre sac de randonnée pour la journée. Lampe frontale, crampons, bouteille d’eau et barre de chocolat, mes essentielles pour cette randonnée. Idéalement nous voudrions revenir avec la tombée du jour pour prendre notre équipement de camping et repartir sur le sentier pour monter notre campement. C’est pourquoi nous ne devons pas trop tarder à partir vers le sommet. Si nous réussissons à faire la randonnée dans les temps, nous devrions être de retour au stationnement pour 17h30-18h00 et le soleil se couche justement vers ces heures-là.

 
MagalieMasseyPhotographe-13.jpg
MagalieMasseyPhotographe-15.jpg
 

Le début de la randonnée se fait plutôt difficilement pour moi. Mes poumons ont besoin d’un temps d’adaptation avec le froid et l’effort. Ma pompe d’asthme reste pas trop loin.

 
MagalieMasseyPhotographe-22.jpg
MagalieMasseyPhotographe-27.jpg
MagalieMasseyPhotographe-24.jpg
MagalieMasseyPhotographe-28.jpg
 

À un certain moment, la flore commence à changer et l’air refroidit. Il y a maintenant de la neige et du givre sur chaque branche. L’odeur du sapinage est merveilleuse. On a même nommé l’endroit Le monde des fées, tellement c’est magique et féérique. Nous sentons que le sommet arrive bientôt! Ça nous donne du courage pour les derniers mètres restants.

 
MagalieMasseyPhotographe-29.jpg
MagalieMasseyPhotographe-36.jpg
MagalieMasseyPhotographe-32.jpg
MagalieMasseyPhotographe-37.jpg
 

16h30, 23 février 2019, sommet du Mont Cascade, Adirondacks:

Arrivée au sommet, j’oublie soudainement mes poumons qui m’ont fait souffrir durant l’ascension et mes ampoules aux talons. La vue est incroyable. Il y a des montagnes à perte de vue. Nous sommes à 1249 mètres d’altitude. Le soleil commence tranquillement à descendre dans le ciel. Sa lumière rasante définie encore mieux les montagnes et la forêt enneigée.

 
MagalieMasseyPhotographe-47.jpg
 

J’enfile ma doudoune et mes pantalons coupe-vent pour pouvoir profiter de ce moment magique sans trop perdre ma chaleur. J’y serais bien resté quelques heures pour admirer cette magnifique vue. Être devant l’immensité et la beauté d’un paysage comme ça a quelque chose de très apaisant et ressourçant.

 
MagalieMasseyPhotographe-48.jpg
MagalieMasseyPhotographe-53.jpg
 

Mais notre journée est loin d’être finie et si on ne veut pas monter nos tentes dans le noir complet, il faut redescendre vers la voiture. La descente se fait très rapidement et facilement par chance. En 50 minutes nous sommes déjà de retour à la voiture.

 
MagalieMasseyPhotographe-1.jpg
 
MagalieMasseyPhotographe-2.jpg
 

18h00, 23 février 2019, Mont Cascade, Adirondacks:

Mes jambes trembles de fatigue et voudraient bien une pause, je commence à avoir faim et je dois faire pipi, mais tout ça doit attendre encore un peu. Nous remplissons nos bouteilles d’eau, mettons nos raquettes à nos pieds et prenons nos gros sacs à dos pour repartir sur le sentier, trouver notre emplacement pour la nuit. Après 15 minutes de marche, nous nous éloignons du sentier pour aller vers une section un peu plus dégagée pour y installer nos tentes. Avec nos raquettes nous tapissons l’endroit de notre futur campement.

 
MagalieMasseyPhotographe-4.jpg
 
MagalieMasseyPhotographe-3.jpg
 

Finalement, nous montons nos tentes à la lumière de nos lampes frontales. Dès que nous avons fini, je sens le froid traverser mes vêtements humides et me faire frissonner. Je me dépêche donc de changer mes combines et mes bas et j’enfile mes moufflons en duvet. Je retrouve rapidement ma chaleur et je me lance sur la préparation du souper, car nous sommes tous très affamés. Nos sachets de nourritures lyophilisés trop salés sont un vrai délice après cette journée de randonnée. La chaleur de mon chili macaroni au bœuf est merveilleuse.

 
 

21h30, 23 février 2019, Mont Cascade, Adirondacks:

Je me suis endormie en serrant dans mes bras ma bouteille Nalgène rempli d’eau chaude pour trouver un peu de réconfort dans cette nuit d’hiver.

 
MagalieMasseyPhotographe-1-2.jpg
 
MagalieMasseyPhotographe-59.jpg
MagalieMasseyPhotographe-62.jpg
 

7h30, 24 février 2019, Mont Cascade, Adirondacks:

Après 10h de sommeil, je me réveille avec le bruit de la pluie verglaçante qui s’affale sur ma petite tente au beau milieu de la forêt. La température était d’environ -7 degrés Celsius dans la nuit, mais ce matin nous avons eu droit à du 0 degré. Nous avions planifié manger du gruau sur le réchaud, mais à la place nous décidons de démonter tout notre campement et de se trouver un restaurant dans le village voisin. Par chance, la pluie cesse quand nous commençons à tout démonter, mais les rafales de vents rendent la tâche quand même ardue.

 
MagalieMasseyPhotographe-67.jpg
MagalieMasseyPhotographe-63.jpg
MagalieMasseyPhotographe-64.jpg
MagalieMasseyPhotographe-68.jpg
MagalieMasseyPhotographe-70.jpg
 

30 minutes plus tard nous sommes de retour à la voiture. Fière d’avoir passé au travers de cette nuit et heureux d’être de retour dans la chaleur.

 
MagalieMasseyPhotographe-76.jpg
 
MagalieMasseyPhotographe-78.jpg
 
MagalieMasseyPhotographe-80.jpg
 
MagalieMasseyPhotographe-83.jpg
 

9h30, 24 février, Noon Mark Diner, Keene Valley:


2 œufs over easy, saucisses, patates et confiture maison, merci!
Nous finissons notre aventure dans un typique dîner américain pour bruncher. Nous apprécions énormément le confort de cette banquette en cuirette et du thé chaud. C’est le ventre plein que nous reprenons la route vers Montréal!

 
MagalieMasseyPhotographe-90.jpg
 
MagalieMasseyPhotographe-87.jpg
 
MagalieMasseyPhotographe-88.jpg
 
MagalieMasseyPhotographe-92.jpg
 
 

13h00, 24 février, Villeray, Montréal:


De retour à la maison! Mon lit m’appelle! Mais avant de faire la sieste je dois sortir tout le stock mouillé pour le faire sécher dans mon appartement. Une fois tout ça fini, je ne peux m’empêcher de regarder mes photos de ce merveilleux weekend. Je revois la vue que nous avions au sommet du Mont Cascade. J’ai encore le souvenir de l’odeur des sapins dans la forêt, des rayons du soleil couchant qui accompagnent notre descente et le moment où je me suis endormie dans mon sleeping bag, complètement épuisée. Tellement plein de beaux souvenirs. Je suis fatiguée, mais vraiment heureuse d’être allée explorer une nouvelle région. Ça me donne juste plus hâte à la prochaine aventure!

 

MagalieMasseyPhotographe-45.jpg
 
MagalieMasseyPhotographe-72.jpg
MagalieMasseyPhotographe-73.jpg
MagalieMasseyPhotographe-74.jpg
MagalieMasseyPhotographe-75.jpg
 
MagalieMasseyPhotographe-38.jpg